Vin nature Natural Wine Bio Organic Kumpf et Meyer à Rosheim, Alsace, France © Photographie Stephane Louis
Vin nature Natural Wine Bio Organic Kumpf et Meyer à Rosheim, Alsace, France © Photographie Stephane Louis
Vin nature Natural Wine Bio Organic Kumpf et Meyer à Rosheim, Alsace, France © Photographie Stephane Louis
Passé singulier

Au commencement, il y avait l’insouciance créatrice d’un jeune couple, Sophie Kumpf et Philippe Meyer, tous deux Alsaciens, tous deux fils et fille de vignerons. De leur union, naquit le domaine Kumpf & Meyer en 1997.

Le temps passa et les envies avec, Philippe eut des envies d’ailleurs et d’un nouveau départ. Sophie, encore pleine d’insouciance, reprit le flambeau seule d’abord, puis, dès 2010, accompagnée de Julien Albertus. Ce jeune vigneron arriva au domaine, débordant d’idées et de convictions. Sous son impulsion, les vignes passèrent en bio… logique, et suite logique, les vins furent élaborés naturellement..

Aujourd’hui le vignoble s’étend sur 15 hectares,
5 communes et 70 parcelles.

C’est là une chance de pouvoir être sur une telle multiplicité de terroirs argilo calcaire.
À nous de la cultiver !

Sophie Kumpf
Portrait Julien Albertus Domaine Kumpf et Meyer
Notre culture
Au champ

La vigne doit être perçue dans son ensemble, elle est dépendante du sol dans laquelle elle pousse, de la faune et de la flore qui l’entourent, du climat qui détermine sa croissance et de l’humain qui la travaille.

Un raisin sain naît de cette connexion entre tous ces éléments, dont il faut encourager l’interaction.

Chez Kumpf & Meyer, nous voyons le sol comme la base de tout, support d’enracinement pour la vigne, mais aussi source de sa nourriture et de sa bonne santé.

Vin nature Natural Wine Bio Organic Kumpf et Meyer à Rosheim, Alsace, France © Photographie Stephane Louis

S’y intéresser, c’est entrevoir un monde extrêmement diversifié, aux équilibres biologiques, physiques et chimiques, particulièrement complexes.

Mais ce monde est fragile et chaque intervention doit être réfléchie, car elle comporte toujours des conséquences. Le labour, par exemple, mélange les premières strates du sol et casse sa dynamique biologique.

Nous n’utilisons ni engrais d’origine minéral ni produits phytosanitaires issus de la chimie. Nous encourageons la vie dans nos sols à travers un enherbement présent toute l’année. Il peut être naturel ou choisi à travers des plantes qui ont des intérêts agronomiques (légumineuses, céréales, crucifères …).

Nous respectons
le cahier des charges de l’agriculture biologique et nous nous efforçons d’aller plus loin encore.

Et la biodynamie toque à la porte…

Domaine Kumpf Meyer
Au chai

La certification Bio, dont nous bénéficions, impose des règles en cave que nous ne trouvons pas assez restrictives.

Nos goûts et convictions s’orientent vers les vins nature.

Cette mention ne connaît pour l’instant aucune existence légale, mais un consensus existe dans la profession : le raisin doit être cultivé au minimum selon les principes de l’agriculture biologique, vendangé à la main, et aucun adjuvant ne doit être utilisé lors de la vinification à l’exception du soufre dans des doses très faibles (30mg/l pour les rouges et 40mg/l pour les blancs). Il en résulte des vins à l’aromatique différente, souvent complexes et singuliers (plus d’adjectifs) qui peuvent être aussi être troubles, car non filtrés, ou légèrement gazeux, du fait du CO2 présent dans la bouteille et qui s’échappe à l’ouverture.

Domaine Kumpf Meyer

Ces vins vivants sont aussi, quand ils en ont le potentiel,

de formidables vins de garde.